Comment entretenir correctement ses instruments ?

S’ils ne sont pas entretenus régulièrement, les instruments de musique s’abîment et peuvent, dans certains cas, être dangereux pour les musiciens. En effet, la prolifération de bactéries peut nuire à la santé de leurs utilisateurs. Outil de travail ou de loisir, les instruments sont précieux, nous vous expliquons comment leur apporter des soins de base efficaces. Un bon entretien et nettoyage prolonge la durée de vie de vos instruments et vous évite certaines déconvenues.

Tous les instruments ne s’entretiennent pas de la même façon

Si certains instruments de musique demandent peu d’entretien, d’autres en revanche exigent un nettoyage minutieux. C’est le cas des instruments à vent. Afin d’éviter la prolifération de microbes et bactéries, il est nécessaire de les nettoyer régulièrement. En fonction du matériau de conception (métal, bois ou plastique), le nettoyage est différent. Le métal peut s’abîmer à cause de la corrosion, le bois est sensible à l’humidité, et le plastique est plus facile à entretenir, mais rarement utilisé. Nettoyer son instrument joue un rôle sur la qualité du son produit.

À quelle fréquence entretenir ses instruments et avec quel matériel ?

Avant toute chose, les instruments doivent être entreposés dans leur étui. Ainsi, ils sont protégés de l’humidité et de la chaleur, mais aussi des accidents. Puis, les instruments doivent être nettoyés régulièrement. Les petites brosses douces et chiffons microfibre sont à privilégier et les tissus pelucheux à éviter. Utilisez de la graisse et de l’huile de bonne qualité et en petite quantité pour les coulisses, les pistons et le bois.

Après chaque utilisation, les embouchures des instruments à vent doivent être nettoyées à l’eau chaude de façon à assurer la production d’un son optimal. Pour les trombones, la coulisse doit être entièrement remplie d’eau savonneuse avant d’être actionnée plusieurs fois puis vidée. Les tiges écouvillons sont également incontournables pour un bon nettoyage. Les cuivres doivent être nettoyés au moins une fois par mois à l’eau tiède et au savon. Il est aussi possible d’utiliser des produits biologiques et naturels, comme le bicarbonate ou le vinaigre blanc que vous trouverez facilement dans un supermarché. Pour être guidé sur l’utilisation des produits, vous pouvez vous rapprocher d’un service client Biocoop ou celui d’une autre enseigne de proximité.

Entretenir les instruments en métal

Notre peau libère des particules humides (sébum, transpiration) qui altèrent les instruments en métal. Pour les instruments à vent, la salive vient se déposer sur les surfaces intérieures. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir les bons outils et produits d’entretien, ou, à défaut, de confier le nettoyage et polissage à un professionnel. Pour nettoyer l’intérieur de l’instrument, il convient de le polir à l’aide d’une petite flanelle de bijoutier. Ce tissu contient généralement de l’hématite sur sa face interne. Elle est très utile pour polir en douceur un instrument en métal. Le frottement doit être uniforme en insistant sur les parties plus complexes. Puis, un chiffon doux, type microfibre, est idéal pour éliminer les résidus d’hématite.

Si votre instrument ne présente pas de corrosion ou très peu, il n’y a pas besoin d’ajouter de produit de polissage. En revanche, si la corrosion est à un stade avancé, l’usage d’un produit peut être nécessaire. Mais attention à leur utilisation, car certains produits sont puissants et peuvent retirer un peu de métal. À chaque polissage de l’instrument, une partie du métal est enlevée, il faut donc éviter de le polir trop souvent. Il est préférable de le protéger quotidiennement afin de limiter cette action. Le polissage extérieur d’un instrument en métal doit être réalisé uniquement si le vernis n’est plus en bon état pour le protéger, et mieux vaut confier cette opération à un professionnel. Les parties métalliques des instruments en bois sont à nettoyer ou polir de la même façon que les instruments en métal. Attention à ne pas utiliser de produits de polissage sur le bois.

Entretenir les instruments en bois

Polir un instrument en bois va permettre de faire disparaître les petits défauts et les marques d’usure. Certains musiciens y sont très attachés. Il faut donc tenir compte de ce paramètre avant de procéder au polissage d’un instrument en bois. Le nettoyage d’un instrument en bois peut être effectué régulièrement à l’aide d’un chiffon doux. Cette méthode permet de préserver le vernis. Il existe également des produits spécifiques qu’il est conseillé d’utiliser avec parcimonie de façon à nourrir le bois sans l’engorger et éviter une érosion anticipée. Veillez bien à ne pas déborder sur les parties métalliques pour éviter leur oxydation.